2 vignobles, 2 terroirs

Paysage

Un domaine de plaine et de côteaux

Le vignoble de l’Hermitage s’étend sur une surface de 13 hectares, avec 12 hectares d’ugni-blanc, destinés au cognac et 1 hectare de merlot pour la fabrication du pineau. Le vignoble est aujourd’hui en restructuration, entre les plantations nouvelles et le renouvellement des parcelles, dont la plus ancienne date de 1964. Les côteaux d’Apremont regroupent 8 hectares d’ugni-blanc sur un sous-sol particulièrement hétérogène sur une surface retreinte. Ces 2 vignobles, à 60 kilomètres l’un de l’autre, nous demandent une organisation rigoureuse et produisent des eaux-de-vie bien différentes.

ARGILE

L’Hermitage est très largement dominée par une épaisse couche argileuse, sur sous-sol de gypse.

CALCAIRE

Une couche calcaire, à une profondeur située entre 40 cm à Apremont et 2 mètres à l’Hermitage constitue la colonne vertébrale de nos sols.

SABLES

Des sables sédimentaires sont présents dans le Périgord blanc du Sud-Charente.

L'Hermitage

Jusqu’au 18ème siècle, l’Hermitage était une forêt seigneuriale où le futur roi de France, François Ier, né à Cognac, aimait venir chasser. Nos ancêtres, côté Lambert, ont planté le premier vignoble de l’Hermitage pendant la Révolution française au moment du partage de la forêt entre les paysans de la région dans le cru Borderies, la plus petite et la plus rare des 6 appellations du Cognac.
Argile en hiver

Les bottes sont lourdes avec plus d'1 kg sur chaque botte.

Rendements moyens

Les vignes pénètrent avec difficulté dans l'argile très compacte.

Eau-de-vie florale

Ce joyeux mélange confère une floralité particulière à nos eaux-de-vie !

Altitude élevée

Situé à 200 m d'altitude et entouré de bois, notre vignoble à flanc de coteaux a une vue plongeante sur la vallée de la Tude.

Silex

Les nombreux silex dans les sols, pesant parfois jusqu'à 20 kg, donnent une typicité unique aux eaux-de-vie, avec des arômes de pierre à fusil.

Nos amies les bêtes

Chevreuils, sangliers, blaireaux, lièvres et autres gibiers s'y sentent bien, si bien qu'il nous faut clôturer l'ensemble du vignoble pour espérer une récolte.

Apremont

Jusqu’au 18ème siècle, l’Hermitage était une forêt seigneuriale où le futur roi de France, François Ier, né à Cognac, aimait venir chasser. Nos ancêtres, côté Lambert, ont planté le premier vignoble de l’Hermitage pendant la Révolution française au moment du partage de la forêt entre les paysans de la région dans le cru Borderies, la plus petite et la plus rare des 6 appellations du Cognac.

Aperçu des vendanges 2020